L’huile essentielle d’Ylang-Ylang : Une seule clé pour 7 chakras

L’Ylang-ylang, qui signifie « fleurs des fleurs » est un arbre, originaire des régions tropicales. Il a été introduit au fil du temps dans les îles de l’Océan Indien et est aujourd’hui très convoité et exploité. L’huile essentielle d’Ylang-Ylang est une huile essentielle enivrante, voluptueuse, et pleine de promesses. On l’adore ou on la déteste, il n’empêche que ses vertus sont bel et bien là. Elle ne laisse personne indifférent.

En plus d’être très utilisée pour ce qui est de la régénération des cellules, dans les soins de la peau et des cheveux, elle possède des propriétés anti-bactériennes et régule la production de sébum. Elle a des propriétés antimicrobienne en réduisant les irritations de la peau et des rougeurs. Elle renforce le système nerveux, et abaisse la pression sanguine. Elle stimule le foie et permet donc de diminuer les crises de colère quand elles surviennent. Mais alors, quels sont ses effets sur nos chakras ?

Elle est chargée d’énergie de créativité, de soulagement émotionnel, et aide à la résilience de chaque expérience que nous traversons. Elle possède des propriétés calmantes, relaxantes, ré-équilibrantes…et euphoriques sur le corps et l’esprit! Son parfum a un effet particulièrement stimulant chez la femme en augmentant son désir sexuel. On dit d’elle que c’est l’huile essentielle de la femme, et on va voir pourquoi…

Une huile essentielle pour sept chakras

Chakra racine : Peurs

L’Ylang-Ylang aide le premier chakra à se débarrasser des émotions comme la peur, la dépression, l’anxiété, causée par l’illusion de séparation des autres êtres vivants.

Application possible : Masser avec un mélange de quelques gouttes d’huile et d’huile végétale plus douce, la plante des pieds, en remontant sur les jambes et le bas du dos.

Chakra sacré : Tonifiant sexuel et douleurs de menstruations

Ses senteurs chauds, et sensuels éveillent les sens. Pourquoi dit-on d’elle qu’elle est aphrodisiaque ? Elle favorise le lâcher-prise de la femme dans l’intimité. Le linalol contenu dans cette huile augmente le taux de dopamine, neurotransmetteur qui joue un rôle sur l’appétit sexuel. Elle stimule le désir amoureux, l’attachement et l’excitation. Les alcools monoterpéniques et sesquiterpéniques tonifient et améliorent la circulation sanguine en dilatant les vaisseaux sanguins.

La molécule de linalol présente dans l’huile essentielle d’ylang-ylang, favorise la détente chez la femme

Cette huile essentielle peut également agir sur les douleurs chroniques, dont les douleurs de menstruations.

Applications possibles : Pour la libido, un massage en commençant par la plante des pieds, puis en remontant sur le bas du dos, la longueur de la colonne vertébrale, et en finissant sur la nuque, avec une huile végétale mélangée à quelques gouttes de l’huile ou en simple diffusion. Je vous garantis que cela fonctionne…

Pour les douleurs de menstruation, un massage en bas du dos et du bas du ventre de 3 gouttes d’Ylang-ylang diluée dans une cuillère à café d’huile végétale en la mélangeant avec une huile végétale, ou respirer profondément après une goutte au creux du poignet. N’allez pas appliquer ça sur vos muqueuses s’il vous plaît…

Plexus solaire : Stress, anxiété, colère

L’Ylang-ylang est une des plus vieilles huiles connues pour avoir un effet anti-dépresseur. Elle agit directement sur le système nerveux en remplaçant les états comme l’anxiété, la tristesse, par la joie, l’excitation, et la sensation d’être entier(e). L’Ylang-ylang sert à relâcher les tensions, et agit directement sur le système nerveux. Elle calme les montées d’émotions comme le stress, les crises d’angoisse, la dépression. Elle augmente la température de la peau, et diminue la pression sanguine, le rythme cardiaque et respiratoire. L’acétate de géranyle (molécule de ouf pour détendre le système nerveux) et le linalol favorisent la relaxation après avoir pénétré dans la peau en régulant la pression sanguine.

Application possible : Massage doux sur le plexus, en mélangeant avec une huile végétale, la face interne des poignets, la plante des pieds, de la colonne vertébrale et de la nuque. En diffusion, mélangée à une huile aux agrumes par exemple, les senteurs de cette huile envoûtante apaisent l’esprit.

Chakra du cœur : Résilience, amour de soi et des autres

Elle aide à se reconnecter à sa vraie nature en tant que femme. Elle rééquilibre l’amour propre, et celui partagé avec les autres. Cela participe aussi à soulager les maux de tête et calme la circulation sanguine. Elle permet l’ouverture du chakra du cœur en diffusant le calme du corps à l’esprit, en accepter le caractère unique de chacun. Nous sommes tous différents ! Des études ont montré qu’elle réduit les problème respiratoires et cardiaques, comme l’hypertension artérielle. Un massage à l’huile essentielle d’ylang-ylang favoriserait la réduction de ces troubles.

Application possible : Massage en mélangeant quelques gouttes à de l’huile végétale pour une application sur le plexus solaire et sur le torse.

Chakra de la gorge : Communication

Participe à la confiance en soi, et stimule une meilleure communication et expression des sentiments vis-à-vis des autres. Elle diminue la peur de communiquer ses sentiments en permettant de lâcher-prise encore une fois.

Application possible : Quelques gouttes dans le bain, ou en massage de la nuque, en mélangeant quelques gouttes avec une huile végétale.

Troisième œil et Chakra coronal : Lâcher-prise, et méditation

C’est une huile à haute vibration, qui apaise l’esprit, et favorise la méditation, en stimulant la glande pinéale. Elle aide à lâcher-prise, un des challenges les plus durs de notre société actuelle.

Application possible : En diffusion avec une huile aux agrumes ou en mettant quelques gouttes dans le bain dans une base neutre.

L’Ylang-ylang equilibre les énergies masculine et féminine en chacun de nous, et a un impact direct sur la guérison du féminin sacré.

En conclusion, un outil puissant à utiliser !

Elle agit sur le corps physique, mental, émotionnel et spirituel ! Alors pourquoi s’en priver ?

Précautions d’emploi 

Déconseillée aux femmes enceintes et allaitantes, et aux petits.

Ne pas appliquer dans les yeux ou sur les muqueuses.

Faire un test de tolérance en appliquant une petite goutte au creux du coude avant de l’appliquer en massage sur la peau.

Éviter en cas d’hypotension.

Ces informations ne remplacent en rien la consultation d’un médecin, pour toute pathologie ou doute sur votre santé.

Merci d’avoir lu cet article.

Doris Volnay

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :