10 astuces pour réduire son p*** de stress

On a tous vécu des situations stressantes. Tout le monde y a été confronté au moins une fois dans sa vie, soit en le vivant, soit en l’observant autour de nous.

Ton état de relaxation est ce que tu es véritablement. Ton état de stress c’est ce que tu penses que tu devrais être.

Lorsque nous sommes dans cet état, nous produisons de hauts taux de cortisol, qui supprime nos réponses immunitaires et nous rendent malheureux. Ne sens-tu pas le stress tout autour de toi, dans ton entourage ? Nous devons prendre la responsabilité de notre façon de réagir face aux situations stressantes. Autrement, la vie devient subie et désagréable, et c’est dans ces moments là que les idées noires apparaissent.

C’est parti pour les 10 tips :

1. Lâcher prise sur ce que nous pensons être

Nous pensons constamment à la façon que nous devons nous comporter, à notre apparence, à ce que vont dire ou penser les autres de nous.

A la place, il est vital de renouer avec son corps, de l’écouter, et d’observer ses sensations lorsque nous vivons une situation stressante. Le mental peut alors se mettre en dormance et l’esprit commence enfin à être actif pour réagir calmement et avec clarté. Lorsque nous pensons trop, nous sommes coincés, et nous ruminons.

2. Arrêter de TOUJOURS chercher la perfection

Penser que nous ne sommes pas assez bien et s’en blâmer n’est pas bon pour la santé. C’est un piège, et une mauvaise habitude. Au moment où nous nous débarrassons de l’envie de vouloir être parfait, c’est là ou la perfection commence. Plus tu peux accepter ce que tu es, plus la vie te semblera facile.

3. Vouloir remplir son emploi du temps à tout prix

La plupart d’entre nous avons un emploi du temps chargé. L’équation est très simple : le plus on a à gérer, le plus de choses nous avons besoin de faire. Faire le tri de ce qui est nécessaire de ce qui ne l’est pas, apporte beaucoup de liberté.

Autrement, tu finis par disperser ton énergie, en étant pas au maximum de ta concentration. Quand tu as assez de concentration, tu peux te détendre et ce que tu vas faire sera plus qualitatif, plus efficace. Tu n’as pas à être sur tous les fronts, je t’assure.

4. Prendre la responsabilité de la composition de ton entourage.

Si tu ne prends pas la responsabilité de la composition de ton entourage, tu vas être stressé. Les relations humaines est le facteur de stress le plus dominant dans notre société.

Il y aura toujours des choses que tu ne vas pas pouvoir contrôler dans ta vie, mais pense à choisir minutieusement tes fréquentations lorsque cela est possible.

Quand tu prends quelqu’un dans tes bras, tu produits de l’ocytocine, hormone du bonheur, qui te donne le sentiment d’être heureux. Si tu prends la responsabilité de passer du temps avec des gens géniaux tous les jours, ça paiera.

5. Se ressourcer en nature

La nature est là pour que l’on s’abandonne au présent.

Au moment où tu te reconnectes à ta vraie authenticité, tu as plus de clarté, de liberté, avec un plus grand accès à ta conscience. Tout l’anxiété se transforme alors. Une simple ballade dans un parc peut faire des miracles en situation tendue.

6. Faire de son sommeil une priorité

Le sommeil sert à réparer, sinon on en aurait jamais besoin.

Si tu te couches trop tard, pose-toi la question de comment cela te sert ? En général certains d’entre nous avons beaucoup d’énergie, et cela nous empêche parfois de trouver le sommeil. Je ne dis pas d’aller au lit tôt, et que cela est bien ou mauvais. Mais accorde-toi le bénéfice du doute, et essaye d’avoir un rythme régulier pour quelques jours, en suivant un rythme biologique naturel, et viens me dire ce que tu en penses après.

7. Manger en conscience

Le stress est relié à la qualité de nourriture que nous mangeons. Si tu manges beaucoup de choses a l’extérieur, sans développer de relation avec ta nourriture, ou que tu manges des choses mauvaises pour la santé, tu ne te sentiras jamais bien après avoir mangé.

Quand tu changes la façon que tu as de manger, tu ressens la connexion avec ta nourriture. Par exemple, une consommation excessive de viande animale, t’apportera beaucoup plus de stress, de colère, de nervosité, que si tu contrôles ta consommation et que tu manges en conscience.

N’oublions pas que nous sommes ce que l’on mange. Ce qui est contenu dans ce que l’on consomme, se retrouve dans notre corps.

8. Faire de l’exercice

Avant, je ne faisais pas de sport. Je devenais un zombie. J’aimais bien chiller sur mon canapé. Sauf que, lorsqu’on ne bouge pas, on accède pas à toutes les dimensions de la vie. Le corps stocke toutes nos émotions, tous nos désirs. Par exemple dans le yoga, toute les poses représentent une métaphore de la vie.

On fait circuler notre énergie dans tout notre corps en faisant de l’exercice.

Notre énergie et notre taux vibratoire augmentent en faisant du sport régulièrement, tout comme notre stress, lui, diminue.

9. Simplifier sa vie, ses décisions

As-tu remarqué que plus tu entres en compétition avec les autres, plus tu es stressé ? Poses-toi la question de pourquoi c’est le cas.

Beaucoup d’entre nous sommes dans une course quotidienne : « je dois », « il faut ». Mais c’est une illusion. La simplicité est la vérité.

Nous somme la seule espèce qui doit payer pour vivre et manger. Si nous ne gardons pas les pieds sur terre pour le reste, qui va le faire à notre place ?

10. Se rapprocher de sa vraie mission de vie

T’es-tu déjà demandé : pourquoi je suis venu(e) sur cette terre ? Tant que tu ne suis pas ta vraie nature, tu seras stressé, inquiet, constamment, oui constamment.

En quoi te sers-tu toi même, et en quoi sers-tu les autres ? Quel impact ce que tu fait, a sur ta communauté ? Véhicules-tu de bonnes informations ? Les gens se sentent-ils mieux ou plus mal après s’être entretenus avec toi ?

Les missions auxquelles correspondent ta vraie nature viendront d’elles-mêmes en toute clarté. Tout commence par se détendre et aller avec le flow de ton intuition sur ce que tu dois faire. Lorsqu’on est calme, tout vient à nous. Lorsqu’on est durs avec nous-même et qu’on est dans le jugement des autres, et donc de soi, il est difficile de créer et comprendre même ses propres volontés.

Faîtes-moi plaisir et aimez-vous à 100%.

Je serai toujours-là pour vous.

Au top !

Doris Volnay

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s